Colloque « Jean Zay, un héritage vivant », organisé par l’Académie des sciences avec Universcience et le CNRS, 4 mars 2024

RÉSUMÉ

Jean Zay, dont tant de groupes scolaires portent aujourd’hui le nom sur tout le territoire français, fut appelé au ministère de l’Éducation nationale du Front populaire en 1936, une fonction qu’il ne quittera qu’en septembre 1939 pour revêtir son uniforme de sous-lieutenant et rejoindre l’armée française. En seulement 3 années, son œuvre fut considérable et son héritage est encore très présent. Il fut un grand réformateur de l’École et de sa démocratisation, un fervent défenseur de la culture sous toutes ses formes, le fondateur du Festival de Cannes. Il est aussi à l’origine, avec le physicien Jean Perrin, d’une transformation profonde du paysage de la recherche scientifique en France, qui a débouché sur la création du Palais de la Découverte en 1937, puis du Centre national de la recherche scientifique en 1939.

Le 20 juin 1944, deux semaines après le débarquement allié en Normandie, sous le prétexte fallacieux de le transférer à Melun, des miliciens extraient le détenu Jean Zay, qui n’avait pas quarante ans, de la prison de Riom dans le Puy-de-Dôme, où le régime de Vichy le retenait captif depuis quatre ans. Arrivés près de Cusset, dans l’Allier, ils le mènent au bord d’une crevasse et le mitraillent.

80 ans après son assassinat, l’Académie des sciences, en partenariat avec Universcience et le CNRS, rendra hommage à Jean Zay le 4 mars 2024. Après une pièce de théâtre entièrement composée de magnifiques textes que Jean Zay a écrits en captivité, nous évoquerons les différentes facettes d’un homme d’État, tout à la fois symbole et martyr de la République.

 

 

PROGRAMME

 

17h30 – 17h40             Message de bienvenue

Alain FISCHER, président de l’Académie des sciences

Jacqueline BLOCH, membre de l’Académie des sciences, DR CNRS Antoine PETIT, président-directeur général du CNRS

Bruno MAQUART, président d’Universcience

17h40 – 18h55           « Jean Zay, l’homme complet »

D’après « Souvenirs et solitude » de Jean Zay. Adaptation théâtrale et Interprétation : Xavier BÉJA Mise en scène : Michel COCHET

Ce spectacle est soutenu par la SPEDIDAM et l’ADAMI dans le cadre du

dispositif « Adami déclencheur »

18h55 – 19h10           Témoignage

Hélène MOUCHARD ZAY, Cercil – Musée Mémorial des enfants du Vel d’Hiv

19h10 – 19h25           La science

Denis GUTHLEBEN, Comité pour l’histoire du CNRS

19h25 – 19h40          L’école

Antoine PROST, université Paris I Sorbonne, comité scientifique de la Fondation de la Résistance, Conseil scientifique de la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale

19h40 – 19h55           L’homme d’État

Pierre ALLORANT, Centre de Recherche Juridique Pothier (CRJP), Laboratoire Pouvoirs, Lettres, Normes (POLEN)

Olivier LOUBES, FRAMESPA

19h55 – 20h10          Débats

Discussion autour de la pièce et des interventions avec le public, en présence de tous les intervenants

***

Pour en savoir plus

Jean Zay ? C’est la République ! par Denis Guthleben

 



Citer ce billet
Valérie Burgos (2024, 5 mars). Colloque « Jean Zay, un héritage vivant », organisé par l’Académie des sciences avec Universcience et le CNRS, 4 mars 2024. Comité pour l'histoire du CNRS. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vye2

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search